Un monstre dans la nuit 

Publié le Mis à jour le

Bonjour ! 

Il y a quelques mois , j’ai eu la chance d’avoir un joli passe droit pour le SLPJ de Montreuil 🙂 

Bien que loin de mon univers , je m’y suis rendue en quête de littérature Noire pour les jeunes. 

Deux petites choses sont tombées dans mon sac… 

grasset.jpg

[ C’est grâce au Poussin littéraire que je m’y suis attardée, merci miss ! ]

En préambule , vous le savez , je ne suis pas du tout attirée par la littérature jeunesse.

Mais après avoir lu ces deux là , je me suis tout de même posée la question de savoir s’ils ne visaient pas un public un peu plus averti ..

Les deux ouvrages sont le fait du même auteur , Bertrand Santini , les deux ouvrages ont des couvertures magnifiques et les deux ouvrages ont une jolie conclusion qui laisse à réfléchir.

Le premier , Hugo de la Nuit , raconte l’histoire d’un petit garçon qui décède dès les premières pages et devient fantôme parmi les fantômes.

Le récit balance entre humour et sordide au fil des découvertes nocturnes de l’enfant.

J’ai pris un malin plaisir à retrouver pas mal de suspens sur certains passages et même un twist final digne d’un polar 🙂
La philosophie qui se dégage du texte est mignonnette et se rapproche de celle du deuxième bouquin.

Je pense que les plus jeunes ne comprendront pas mais que pour les pré ado qui s’apprêtent à rentrer dans le monde des adultes , c’est parfait.

Quand au Yark , c’est un coup de cœur.

Je mets cependant un petit bémol sur le public jeunesse car je pense qu’il s’agit plutôt d’un conte pour adulte.

Le Yark est un gros monstre qui se délecte d’enfants mais uniquement d’enfants gentils , les mauvais lui causant quelques soucis de transit ( hashtag caca mou comme disent les jeunes … )
Oui , mais voilà , il rencontrera une enfant qui lui fera découvrir un sentiment méconnu : l’amour .

Encore une fois la conclusion est très mignonne.

Le langage utilisé est presque poétique , j’ai beaucoup apprécié les sous entendus derrière le texte :))

Un conseil , sortez un peu du monde cruel des adultes et laissez vous porter par votre âme d’enfant pour lire ces deux bouquins ! 


Il y a quelque chose que je n’écris pas dans mes livres , tu sais ?                                                      Une vérité qu’il est inutile de raconter aux enfants.                                                                                Le monde est un endroit cruel , injuste et absurde.                                                                                   Je ne le cache non pas pour mentir ou tricher, mais parce que je crois que les histoires sont faites pour consoler et donner du courage.                                                                                           Mais quoi qu’on écrive, quoi qu’on invente, le monde demeure cruel, injuste et absurde. 

Hugo de la Nuit , Santini , Grasset Jeunesse , 13,50 euros

De nos jours , les chenapan pullulent sur terre comme les pustules au menton des sorcières. Les cours d’école grouillent d’un petit peuple bête et méchant, portait craché de leurs parents. A peine plus haut que trois pommes, l’enfant possède déjà tous les travers des hommes.

Le Yark , Santini , Grasset Jeunesse , 13,60 euros

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « Un monstre dans la nuit  »

    lepoussinlitteraire a dit:
    21 février 2017 à 18 h 59 min

    Je suis ravie que tu ai aimé les deux et de te les avoir fait découvrir 😉

    Aimé par 1 personne

    revanbane45 a dit:
    21 février 2017 à 19 h 09 min

    Hugo de la nuit me tente bien le second je ne connaissais pas mais merci du partage

    Aimé par 1 personne

      Athénaïs a répondu:
      21 février 2017 à 19 h 21 min

      Ça change de mes lectures habituelles mais c’est quand même assez noir ! De rien c’est un plaisir de partager 🙂

      Aimé par 1 personne

    malecturotheque a dit:
    21 février 2017 à 19 h 54 min

    Ils ont l’air vraiment chouettes, surtout le Yark 😀 Merci pour ces découvertes !

    Aimé par 1 personne

      Athénaïs a répondu:
      21 février 2017 à 19 h 55 min

      J’ai vraiment beaucoup aimé le Yark c’est drôle et en même temps sombre et philosophique :)) merci à toi de ton passage !

      Aimé par 1 personne

    lesmotordusdanneju a dit:
    23 février 2017 à 8 h 45 min

    La littérature jeunesse je ne connais pas du tout. Grâce à toi, le Yark me tente beaucoup. Merci pour la découverte

    Aimé par 1 personne

    Yuyine a dit:
    1 mars 2017 à 11 h 03 min

    La littérature jeunesse recèle plein de pépites. Il faut aller au-delà des préjugés pour rencontrer parfois des lectures merveilles et beaucoup plus matures que ce qu’on aurait pu croire. Hugo et la nuit fonctionne du tonnerre à la biblio pour les 11-14 ans mais il plait aussi à quelques adultes aventureux.

    Aimé par 1 personne

      Athénaïs a répondu:
      1 mars 2017 à 12 h 18 min

      J’ai du mal c’est vrai à y aller mais peut être qu’avec cette expérience j’y ferais plus attention :))

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s