En avant première : Images fantômes

Publié le Mis à jour le

Bonjour !

L’avenir , fantôme aux mains vides , qui promet tout et qui n’a rien .. 

Victor Hugo

Intriguant n’est ce pas ??
Allez suivez moi , direction le Maine au mois de novembre …

 

Ce que j’aime avec Super 8 éditions , en plus du fait que j’ai le privilège de recevoir leurs bouquins ( merci Nadia ! ) , c’est qu’aucune des publications n’est anodine !
Avec Images fantômes , c’est à nouveau un univers sombre , glaçant et perturbant qui accueillent le lecteur comme avec Captifs , mais pas que ..

Ce qui m’est venu à l’esprit en tournant la dernière page fut « mais c’est quoi ce truc ! », puis une étrange sensation , collante , comme dans un bon film d’horreur où un protagoniste regarde une photo et se rends compte que le flou en arrière plan n’est pas si vide ..

Cependant ne vous attendez pas à un récit paranormal , loin de la ! 

L’héroïne Cass Neary est dark , habitée par ses démons et son avide volonté de relancer sa carrière de photographe.

Ce n’est pas le style de perso qu’on aime ,  mais le lecteur est pris dans la spirale et finalement suit ses « aventures » entre disparitions et photos presque sordides.

Les amateurs de l’appareil clic clac seront ravis puisque certains passages sont très trop technique , ça m’a laissée indifférente…

Ce qui assez surprenant , c’est que je ne sais pas encore si j’ai aimé ou non cette atmosphère si particulière , glauque , pesante !

Certaines scènes sont en suspend , comme une œuvre inachevée , je suis ressortie de là avec une soif intarissable , étrangement , plaisante 😉

Photographe punk expérimentale, adepte made in NYC des ambiances morbides et de la déglingue radicale, Cass Neary a connu son quart d’heure de gloire warholien. Ce qui n’était pas prévu, c’est qu’elle y survive. Vingt ans plus tard, c’est une quadragénaire has been ayant gardé de sa folle jeunesse, outre un penchant prononcé pour les paradis artificiels, une profonde et incurable nostalgie.

Aussi, quand son vieil ami Phil lui propose d’aller interviewer Aphrodite Kamestos, artiste culte des années 1960 vivant désormais recluse sur une petite île perdue au large du Maine, Cass n’hésite pas très longtemps ; d’autant que Kamestos, dont l’œuvre a inspiré son propre travail, a apparemment demandé à la voir personnellement. Mais le Maine en novembre est un monde en soi : grise, glacée, peuplée de figures inquiétantes, la région baigne dans une atmosphère quasi onirique, et l’esprit embrumé de la visiteuse n’arrange rien à l’affaire.

Avant de s’embarquer pour Paswegas Island, Cass apprend que des disparitions ont été signalées dans le secteur. L’accueil glacial que lui réserve Aphrodite, et l’étrange comportement du fils de cette dernière, ne font rien pour dissiper ses angoisses. Et si l’expression « artiste maudite » était à prendre au sens littéral ? Cass est-elle prête à affronter ses propres démons ?

Je ne peux en dire trop sans dévoiler l’histoire , je vais donc me contenter de vous indiquez que ce beau bébé est tout juste né du 25/08 chez Super 8 éditions pour 19 euros !


Tentés ?

Que lisez vous en ce moment ?

Une de vos lectures vous a t’elle mis mal à l’aise ?

A bientôt !

Publicités

29 réflexions au sujet de « En avant première : Images fantômes »

    Yvan a dit:
    30 août 2016 à 18 h 30 min

    J’ai aimé cette lecture, même si j’en attendais aussi davantage. Plaisant (façon de parler, vu l’ambiance)
    Sinon, il est sorti depuis le 25/08 😉

    Aimé par 2 people

      Athénaïs a répondu:
      30 août 2016 à 18 h 32 min

      Ah mince , je me suis plantée , je vais modifier , merci beaucoup … J’ai besoin de vacances 😦

      C’est ça !
      Je ne sais pas vraiment vraiment si j’ai aimé ou non , un bel ovni comme souvent avec super 8 🙂

      Aimé par 1 personne

        Yvan a dit:
        30 août 2016 à 18 h 35 min

        C’est leur marque de fabrique effectivement. Dommage que l’année 2016 ne nous a pas apportée de pépites Super 8 du niveau de leur première année en 2014

        Aimé par 1 personne

        Athénaïs a répondu:
        30 août 2016 à 18 h 38 min

        Je ne suis super 8 que depuis cette année donc je suis plutôt ravie 😉
        Quels titres me conseilles tu sur les précédentes années ? Voir si je les trouve en bouquiniste 🙂

        J'aime

        Yvan a dit:
        30 août 2016 à 18 h 55 min

        L’année 2014 était absolument exceptionnelle chez Super 8 ! 2015 était une bonne année. je suis déçu par les sorties 2016.
        Les deux premiers titres de l’éditeur étaient inoubliable. L’obsession : fantastique (dans les deux sens du terme)
        Carter contre le diable : un chef d’oeuvre absolu de la littérature pour moi (rien que ça)
        The rook est excellent
        Treize est épatant
        Le monde caché d’Axton House est un bijou gothique

        Aimé par 2 people

        Athénaïs a répondu:
        30 août 2016 à 18 h 56 min

        Je note je note 🙂
        J’avais beaucoup aimé chambre 507 et captifs !
        Merci !

        Aimé par 1 personne

        Yvan a dit:
        30 août 2016 à 18 h 56 min

        Oui excellent aussi !

        Aimé par 1 personne

        Yvan a dit:
        30 août 2016 à 18 h 57 min

        J’ai tout lu de l’éditeur sauf un

        Aimé par 1 personne

        Athénaïs a répondu:
        30 août 2016 à 18 h 58 min

        Lequel ? Par contre j’avais abandonné une pluie sans fin je crois .. Trop lent 😦

        J'aime

        Yvan a dit:
        30 août 2016 à 19 h 04 min

        Je n’ai pas lu Cinema hermetica, ça ne m’intéresse pas. Et j’ai abandonné Gangster Land après seulement 50 pages, presque un record pour moi

        Aimé par 1 personne

        Athénaïs a répondu:
        30 août 2016 à 19 h 04 min

        Et bah dis donc 😱

        J'aime

    Thé mon oolong a dit:
    30 août 2016 à 18 h 36 min

    Eh bien moi, du coup, âme de photographe en herbe, ça me plaît 😜😃

    Aimé par 1 personne

    stelphique a dit:
    30 août 2016 à 19 h 49 min

    Il me tente bien 😉

    Aimé par 1 personne

    lesmotordusdanneju a dit:
    5 septembre 2016 à 18 h 57 min

    Je peux comprendre la coup amer que ce livre t’a laissé. Car moi tous les livres de cette maison d’édition que j’ai lu ne m’ont pas plu du tout. Allez le prochain te plaira plus ;-).

    Aimé par 1 personne

    Collectif Polar : chronique de nuit a dit:
    9 septembre 2016 à 15 h 10 min

    J’aime beaucoup ce que propose cette jeune maison d’édition. j’en ai lu un paquet depuis sa création mais pas encore celui-ci.
    Depuis quelques sorties, je reste sur ma fin. Alors je ne les achète plus systématiquement. J’attends l’avis qui me fera chavirer.
    Pas ce titre encore visiblement. 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s