Tamayura : la rencontre 

Publié le Mis à jour le

Coucou les loups !

Comment allez vous en ce mercredi d’ouverture de soldes ?? ( Eurk … )

Bon , si vous êtes comme moi agoraphobique des soldeuses en folie , installez vous confortablement devant votre ordi , je vous raconte tout sur ma superbe rencontre avec Olivier ..

Tout d’abord ,  je doit vous dire que je me suis sentie très déstabilisée et toute petite en sortant de cette rencontre , parce que , de un , c’est pas tous les jours que j’echange avec un pro du thé , et de deux , en face de ce genre de personne , j’avais 2 ans et demi et des étoiles plein les yeux …

Tant de connaissances .. C’est fascinant !

En gros , moi je suis du pipi de chat en comparaison !

Mais ça m’a boostée pour en apprendre encoooore plus 🙂

C’est dans le quartier de Beaugrenelle , qu’Olivier Leclerc , directeur commercial  de la marque et Yasuko Ono ( instructeur de thé ) , m’ont invitée à une degustation découverte.

 Le mot TAMAYURA tire son sens du plus lointain passé et signifie :  » L’atmosphère chaleureuse que procure, par un contact éphémère, le son de petites pierres d’énergie spirituelle « 

Il faut savoir que les thés proposés sont de qualité exceptionnelle car de première récolte du printemps et fabriqués puis préservés avec un procédé particulier de surgélation , qui permet de garantir la fraîcheur du thé.

Vous noterez également la présence de petits carrés plastifiés dans vos sachets Tamayura.

Il s’agit d’un moyen de contrôle de l’humidité pour laisser vivre le thé vert 🙂

Tout est fait pour que lors de votre dégustation , le thé soit au top de sa fraîcheur et par conséquent de son goût.

Allez donc faire un tour sur le site et sur le YouTube , il y a de quoi s’instruire et découvrir à foison !

Et maintenant , goûtons :

Attention , si vous venez de débuter dans le thé , ici , nous sommes sur des thés de haute qualité , forts en gout , qui peuvent être déstabilisants .. 

J’ai observé attentivement la méthode de préparation à la japonaise qui permet de ne pas gâcher de thé et qui offre la même intensité d’infusion à chaque convive.

Le discours de ce monsieur est très relaxant et la passion du thé , la valorisation du producteur se ressent nettement , je rêve d’un jour pouvoir en parler avec autant d’émotion.

Nous avons débuté par le sencha , magnifiquement vert foncé , feuilles fines et à l’odeur puissante et végétale.

Le goût est à la hauteur de l’odeur après un passage d’à peine 1 min dans une eau à 70 degrés.

C’est corsé , végétal à souhait , je suis surprise par la puissance et la longueur en bouche.

Mon palais est ravi !

img_5197

Enchaînons avec le genmaicha , mélange de sencha , matcha et riz soufflé dont j’avais parlé ici.

Comme dans mon souvenir , 1 min à 70 , la rondeur du riz est justement équilibrée avec le sucré du matcha et l’amertume du sencha.

Olivier m’explique le choix de l’ajout du matcha pour que la couleur et le gout soit en concordances , c’est vert à la vue et dans la tasse.

Le Houjicha ensuite , thé de tiges , idéal pour la relaxation et donc pour après un bon repas avant de dormir.

 

L’odeur encore une fois dénote de la qualité du thé , dès l’ouverture du sachet , le fumé de la torréfaction est la , puissamment.

 

En bouche , c’est boisé , mais au final léger et doux.

Je me régale !

Et la , arrive le moment où j’ai fait pipi dans ma culotte , non pas parce que j’avais la vessie pleine , mais parce le thé qui arrive est une explosion de saveurs !

Le gyokuro est un thé précieux et très, très surprenant.

Pour reprendre les mots du maître  » Le sencha c’est du café filtre et le gyokuro c’est l’expresso …  »

 

Ce thé se boit en toute petite quantité , concentré , l’infusion est allongée à 2 minutes pour à peine 60 degrés et on passe à 10 gr au lieu des 6 habituels.

La particularité de ce thé est que 3 semaines avant la récolte , les plants sont plongés dans le noir.

De ce fait les feuilles vont chercher la lumiere et donc seront plus chargées en goût.

 

C’est une explosion en bouche , ça monte en puissance à la limite de l’ecoeurement pour se finir d’un coup.

C’est iodé , végétal , je suis sur le cul !

Une très belle découverte 🙂

Une liqueur à déguster avec modération !

Pour apaiser mes papilles , je déguste un sobacha , zéro théine , il s’agit d’une infusion de sarrasin , avec le repas et le soir , c’est parfait , tout doux avec un léger gout fumé.

 

Pour finir , initiation au matcha 🙂

Je n’arrive jamais à obtenir cette fameuse mousse si ferme que j’avais vue au Japon , j’ai enfin compris pourquoi.

La technique est la même que celle expliquée ici , mais la puissance de geste n’y était pas 🙂

Il faut vraiment être violent avec le matcha 😈

 

 

En conclusion , je suis ravie , un grand merci encore pour l’invitation et les découvertes.

Je confirme mon envie d’en apprendre plus et de me perfectionner.

Les thés Tamayura sont grandioses et je pense que ça va être mon craquage de slip des soldes … 😇

Alors tentés ?

Matcha : 18,60 les 20 gr 

Sencha : 12,10 les 50 gr 

Genmaicha : 8,30 les 50 gr 

Houjicha : 10,70 les 60 gr 

Gyokuro : 16,50 les 40 gr 

Pas forcément les thés les moins cher mais un excellent rapport qualité prix 🙂 

 

Publicités

13 réflexions au sujet de « Tamayura : la rencontre  »

    Estelle a dit:
    7 janvier 2016 à 10 h 59 min

    Wow tu en as de la chance d’avoir pu assister à cette dégustation !!! Je me fixerai dans ton sac à main la prochaine fois :p Leur gyokuro a l’air juste divin -étoiles dans les yeux derrière mon écran-

    Aimé par 1 personne

      Athénaïs a dit:
      7 janvier 2016 à 11 h 07 min

      Je ne connaissais pas du tout le gyokuro et wahou wahou wahou !
      Je suis vraiment ravie d’avoir pu y goûter 🙂

      J'aime

    juneandcie a dit:
    17 janvier 2016 à 23 h 07 min

    Oh j’ai découvert plein de choses ! Chouette chouette chouette !

    Aimé par 1 personne

      Athénaïs a dit:
      18 janvier 2016 à 7 h 01 min

      Et moi donc !! Ce fut vraiment treeees enrichissant et aussi très impressionnant.. Cela m’a convaincue d’en apprendre encore plus plus plus !!

      Aimé par 1 personne

    Addie a dit:
    22 janvier 2016 à 10 h 05 min

    Salut Athénaïs !
    Ah… quel chouette récap. Merci ! J’étais passée voir Olivier en Novembre et j’ai eu la même réaction 🙂 TOP rencontre/TOP dégustations. Comme tu as l’air d’avoir choppé le coup de fouet, as-tu testé le Matchaccino ou le Matcha Latte ?

    Aimé par 1 personne

      Athénaïs a dit:
      22 janvier 2016 à 10 h 11 min

      Merci beaucoup , je pense cependant ne pas avoir réussi à retranscrire ce que j’ai ressenti lors de la rencontre :s
      C’était vraiment magique !
      La photo du matcha est celle d’Olivier car moi il y avais vraiment moins de mousse ^^ j’ai réitérer à la maison !!
      Le matcha latte je le fais mais pas avec le produit de chez Tamayura qu’il faudra que je me procure 🙂
      Et toi ??

      J'aime

    Addie a dit:
    22 janvier 2016 à 11 h 20 min

    Ah oui – magique, c’est bien le terme 🙂 Le Matcha Latte, j’avoue – je le fais avec du Matcha Bio de Naturalia 😉 Mais la mousse et moi – ça fait 1 1/2 pour l’instant ! Du coup, ça me botte bien de tester un atelier Matcha chez Lupicia. Qui sait, la magie va peut-être opérer et je fais réussir à faire 1 mousse de fou à mon tour 🙂 Je te tiendrai au jus si ça arrive 🙂

    Aimé par 1 personne

      Athénaïs a dit:
      22 janvier 2016 à 11 h 25 min

      J’y vais en février je pense faire l’atelier :)) j’ai hâte !

      J'aime

    Addie a dit:
    22 janvier 2016 à 15 h 40 min

    Ah c’est cool – ça ! On s’y croisera peut-être alors 🙂 Allez… je m’en vais pratiquer mon coup de fouet 😉

    Aimé par 1 personne

    Petit déjeuner vi-thé-miné :)  « a dit:
    29 janvier 2016 à 7 h 42 min

    […] vous avais déjà parlé de sobacha lors de ma rencontre avec Olivier de Tamayura il y a peu , ces petites graines de sarrasin continuent de se dévoiler puisque j’ai appris […]

    Aimé par 1 personne

    K CHO T : l’interview  « a dit:
    29 février 2016 à 22 h 24 min

    […] ne le présente plus mon cher gyokuro , rencontré chez Tamayura , qui est une véritable révélation , ça tombe bien Claire aussi en est dingue , du coup nous […]

    Aimé par 1 personne

    Chakai club : Banzai !  « Un Bouquin dans la Tasse a dit:
    16 avril 2016 à 8 h 53 min

    […] vous en avais déjà parlé chez Tamayura et chez Mon petit dej , le sobacha n’est pas du thé mais des graines de sarrasin et […]

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s